Aimer la mort pour arrêter d’en avoir peur

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Paroles de Maitreya :

Chaque année 60 millions de gens meurent et 140 millions naissent. Ça s’appelle la vie. Lorsque vous mettez un enfant au monde vous savez d’avance à moins d’être mentalement retardé, qu’il va mourir lorsqu’il aura autour de 80 ans.

Il y a donc une augmentation de la population mondiale de 80 millions par an, ce qui fait que nous approchons les 8 milliards d’habitants. Pour que la population mondiale cesse d’augmenter il faudrait 80 millions de morts de plus par an. Malheureusement le coronavirus n’a tué pour l’instant qu’environ 3 millions de gens, donc moins de 20 fois ce qu’il faudrait pour stopper l’augmentation de la population mondiale. Donc encore une fois 60 millions de gens meurent chaque année ce qui fait 160 000 morts par jour dont un pourcentage négligeable est dû à un possible Coronavirus.

Et que vous ayez peur de la mort ou non vous allez tous mourir avant d’avoir 85 ans. Donc autant vivre heureux et libre au lieu de vivre dans la peur d’une mort inévitable qui vos empêche de jouir pleinement de ton existence. D’où la stupidité de porter un masque ou de se faire vacciner. Supprimez de vos pensées toutes peurs! Elles vous empêchent d’être heureux! Et spécialement la peur de la mort! Au contraire aimez la mort. Aimer votre mort future rend les plaisirs de chaque instant plus intenses. Étant conscients d’avoir une vie limitée qui finira inexorablement par la mort vous jouissez encore plus de chaque instant. L’amour, la sexualité, l’art, les plaisirs des sens sont amplifiés par l’idée de la mort. Aimer votre mort future vous fait aimer davantage la vie! Alors que si vous avez peur de la mort toute votre vie vous jouissez plus du tout de votre vie. Votre mort future doit devenir votre meilleure amie!

Source

you might also like

Des chercheurs japonais impriment du bœuf de Kobe en 3D, cultivé en laboratoire

COMMENTAIRE DE RAËL : Très impatient d’y goûter !

Les gens nous demandent « comment se fait-il que nous n’ayons pas fait quelque chose » ?

COMMENTAIRE DE RAËL : Certains disaient déjà: « porter une étoile jaune ce n’est pas la fin du monde… »

‘Un monde devenu fou avec la Covid’

COMMENTAIRE DE RAËL : Donc vous ne pouvez désormais pas être réfugié si vous avez la grippe…

Ce que la débâcle en Afghanistan nous apprend sur les ‘guerres humanitaires’ de l’Amérique.

COMMENTAIRE DE RAËL : Les Afghans ont enfin la possibilité de décider de leur propre destin. Puissions-nous tous réfléchir à deux fois lorsque les néoconservateurs …