Frappez-les encoire plus fort, Monsieur le Président! La tyrannie des Géants du Web est la plus grande menace pour la démocratie dans nos vies.

COMMENTAIRE DE RAËL :
Oui !

 

Donald Trump devrait sévir plus profondément contre la censure et la duplicité des oligarques des médias sociaux. Frappez-les d’énormes amendes et offrez aux dénonciateurs jusqu’à un milliard de dollars pour monter au créneau et de tout révéler.

La société occidentale a relégué la démocratie dans les poubelles de l’histoire. Malheureusement, nous sommes maintenant gouvernés par des oligarques au sein d’une petite oligarchie à double justice: une règle pour vous (voix conservatrices) et une autre pour moi (voix libérales).

The oligarchs of Silicon Valley – Twitter, Facebook and Google – deploy a bunch of faceless moderators as proxies armed with their bias, animus, and liberally skewed algorithms that only allow you to see what they want you to see, and everything and everyone else is censored.

Does this sound scary? Well, you should be terrified. Welcome to the reality of today’s tech tyranny. Silicon Valley is now too powerful to regulate thanks to its partnership with Washington’s “pay-to-play politicians.”

 

https://www.rt.com/op-ed/490112-hit-them-president-tyranny-big-tech/?fbclid=IwAR3G-0eRp1s_EGABmkF3EJNLFzCmaFlhfh0xL4f6Fbw39nAKQFOUthrR32o

Découvrir la vérité

Lisez les messages que nous ont transmis nos créateurs lors de la rencontre de Raël avec un OVNI en 1973!

Autres événements

Suivez-nous

RAËL ACADÉMIE

you might also like

Le cerveau pourrait être capable de se réparer lui-même

COMMENTAIRE DE RAËL : Tellement de temps perdu en autorisation réglementaire… Alors qu’un vaccin toxique tuant des milliers de personnes est immédiatement autorisé…

L’ex-directeur du Louvre face à la justice

COMMENTAIRE DE RAËL : L’Europe est toujours prête à piller l’Afrique…

L’Inde décriminalise le travail du sexe

COMMENTAIRE DE RAËL : Une fantastique décision !

Des patients cancéreux réclament des dommages et intérêts à l’opérateur de Fukushima

COMMENTAIRE DE RAËL : Et ce n’est que le début…