La Nouvelle-Zélande adopte une loi dépénalisant l’avortement

COMMENTAIRE DE RAËL :
Une bonne nouvelle !

 

Le parlement néo-zélandais a adopté un projet de loi dépénalisant l’avortement et permettant aux femmes de choisir une interruption de grossesse jusqu’à 20 semaines.

Le vote visant à supprimer cette procédure de la loi sur les crimes du pays est à même de modifier une loi qui est en vigueur depuis 1977.

Auparavant, deux médecins devaient approuver un avortement – et cela ne pouvait se faire que s’il y avait un « grave danger » pour la santé de la femme enceinte.

Le projet de loi a été adopté en troisième lecture par 68 voix contre 51.

Un projet antérieur visant à soumettre la question à un référendum public a été abandonné au cours de la procédure.

« Dorénavant, l’avortement sera traité à juste titre comme une question de santé », a déclaré le ministre de la Justice Andrew Little dans une déclaration faisant suite au vote de mercredi.

« La loi précédente exigeait qu’une femme cherchant à se faire avorter passe par de nombreux obstacles », a-t-il déclaré, ajoutant : « Les changements approuvés par le Parlement permettront de mieux garantir que les femmes obtiennent des conseils et un traitement plus rapidement ».

 

https://www.bbc.com/news/world-asia-51955148?fbclid=IwAR16B67UBWEWsZtJyXwBy6XgGwNWKKsxv7pY2USp52etfF1BoL6W9nePqNI

Découvrir la vérité

Lisez les messages que nous ont transmis nos créateurs lors de la rencontre de Raël avec un OVNI en 1973!

Autres événements

Suivez-nous

RAËL ACADÉMIE

you might also like

Le cerveau pourrait être capable de se réparer lui-même

COMMENTAIRE DE RAËL : Tellement de temps perdu en autorisation réglementaire… Alors qu’un vaccin toxique tuant des milliers de personnes est immédiatement autorisé…

L’ex-directeur du Louvre face à la justice

COMMENTAIRE DE RAËL : L’Europe est toujours prête à piller l’Afrique…

L’Inde décriminalise le travail du sexe

COMMENTAIRE DE RAËL : Une fantastique décision !

Des patients cancéreux réclament des dommages et intérêts à l’opérateur de Fukushima

COMMENTAIRE DE RAËL : Et ce n’est que le début…