L’OMS déclare 15 millions de décès liés au Covid-19 entre 2020 et 2021

COMMENTAIRE DE RAËL :
Des chiffres fantaisistes. Ceux qui sont morts d’autres maladies parce qu’ils n’ont pas pu être soignés à cause des restrictions liées au covid ou ceux qui se sont suicidé à cause de la fermeture de leur commerce sont comptabilisés comme victimes du virus. On ne peut pas faire plus ridicule.

De nouvelles estimations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) montrent que le nombre total de décès associés « directement ou indirectement » à la pandémie de Covid-19 entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2021 était d’environ 14,9 millions, soit plus du double des chiffres précédement communiqués.

La surmortalité comprend les décès associés au Covid-19, directement (en raison de la maladie) ou indirectement (en raison de l’impact de la pandémie sur les systèmes de santé et la société). Les décès liés indirectement au Covid-19 sont attribuables à d’autres problèmes de santé pour lesquels les gens n’ont pas pu accéder à la prévention et au traitement parce que les systèmes de santé ont été surchargés par la pandémie. L’absence de méthodes « fiables » de déclaration des décès dans certains pays a contribué à cette augmentation, selon l’OMS.

Lire la suite

Source

Découvrir la vérité

Lisez les messages que nous ont transmis nos créateurs lors de la rencontre de Raël avec un OVNI en 1973!

Autres événements

Suivez-nous

RAËL ACADÉMIE

you might also like

Rahaf al Masri, 10 ans, assassinée par le régime d’apartheid israélien

COMMENTAIRE DE RAËL : Pourquoi y a-t-il autant de sanctions contre la Russie à propos de l’Ukraine et aucune sanction contre Israël ?

China tells G7 to mind its own business

RAEL’S COMMENT:  (Quote selected by Rael from RT article) « The seven member nations should focus on their own issues instead of intervening in other countries’ …

Les appels se multiplient pour une enquête sur la mort de Shireen Abu Akleh

COMMENTAIRE DE RAËL : Les sanctions ??? = 0.00000

C’est pas malin, l’Ukraine!

COMMENTAIRE DE RAËL : Il suffit de refuser !