Port du masque dans les bars : « Une fois sur deux, les clients s’en vont »

COMMENTAIRE DE RAEL :
Oui ! Refusez et quittez les bars qui l’exigent !

Difficile d’imposer le port du masque dans les bars de nuit, qui craignent que le nouveau décret fasse fuir une clientèle déjà rare depuis la crise du coronavirus.

Quand on se promène rue de Lappe dans le XIe arrondissement de Paris ce 21 juillet, on est loin d’imaginer la cohue qui battait le pavé il y a encore quelques mois. Une vingtaine de clients sont installés sur les quelques tables qui ont pu être disposées le long du trottoir. À l’intérieur, ils ne sont guère plus. Des portes ouvertes s’échappe de la musique entraînante. En vain. Le temps où l’on jouait des coudes pour entrer dans un bar bondé et boire un verre collé à son voisin semble bel et bien révolu. Covid oblige, il faut désormais montrer patte blanche et masque sur le nez. Depuis le 20 juillet, ce dernier est obligatoire dans tous les lieux clos.

Accoudée à son comptoir, Chloé désespère. «Le bar parle de lui-même. Même à cette heure-là, normalement, on a des gens», soupire-t-elle, le visage éclairé par les spots lumineux qui balaient une salle complètement vide. Pour la jeune femme, gérante de l’un des établissements de la ruelle, un seul responsable à cette morosité ambiante : le port du masque. «Quand on demande aux clients de le porter, une fois sur deux ils refusent et s’en vont», se lamente-t-elle avant d’ajouter : «Et même quand ils acceptent, une fois entrés dans le bar, c’est terminé. Au fil de la soirée, ils finissent par l’enlever». De bonne composition, l’établissement offre des masques pour ceux qui l’auraient oublié, d’autres en vendent. En cas de refus, «on les envoie gentiment vers un autre bar». Plus loin dans la rue, un autre gérant confirme : «Jusque-là, on n’obligeait pas le masque mais on va devoir le faire. Ça va être compliqué de devoir le répéter à chaque fois, on va passer pour des enquiquineurs et on prend le risque que les gens aillent sur les quais à la place…»

https://www.lefigaro.fr/conso/port-du-masque-dans-les-bars-une-fois-sur-deux-les-clients-s-en-vont-20200722?fbclid=IwAR1bTICZ0lofrGURI9nUQnkZDq98fd3KW6-HNs9JF_7AqSiIl8QIF_9WQOY

Découvrir la vérité

Lisez les messages que nous ont transmis nos créateurs lors de la rencontre de Raël avec un OVNI en 1973!

Autres événements

Suivez-nous

RAËL ACADÉMIE

you might also like

Le traitement sélectif des réfugiés par l’Occident

COMMENTAIRE DE RAËL : Le seul mot qui décrive cela est le RACISME

Un ancien grand joueur de tennis affirme que la réaction négative du public motive Djokovic

COMMENTAIRE DE RAËL : Je serais comme lui !

Le cerveau pourrait être capable de se réparer lui-même

COMMENTAIRE DE RAËL : Tellement de temps perdu en autorisation réglementaire… Alors qu’un vaccin toxique tuant des milliers de personnes est immédiatement autorisé…

L’ex-directeur du Louvre face à la justice

COMMENTAIRE DE RAËL : L’Europe est toujours prête à piller l’Afrique…