Suisse: licencier les employés qui refusent la vaccination ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
COMMENTAIRE DE RAËL :
Et certains disaient « mettre un masque pour aller aux toilettes c’est pas la fin du monde »….

L’Union patronale invoque « un risque accru pour la sécurité des autres employés » qui justifierait la mise à la porte des salariés hostiles à la vaccination.

Guy Parmelin, le président de la Confédération, n’a guère suscité d’enthousiasme en annonçant cette semaine que dès le 1er mars magasins, musées et zoos pourront rouvrir. Quant aux restaurants, ils devront attendre le 22 mars. Car, en Suisse, les cantons, le Parlement, la majorité des partis politiques et surtout les milieux économiques ne cessent de dénoncer la frilosité du Conseil fédéral (gouvernement) en matière de déconfinement. Ils réclament avec insistance que tous ceux qui ne sont pas contagieux puissent retrouver rapidement leurs libertés. Dans un article du Temps, le quotidien de Lausanne, intitulé « Le passeport Covid, graal du patronat », l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM) exige « des campagnes de vaccination rapide donnant droit à un certificat infalsifiable et reconnu à l’international ».

Lire la suite

Source

you might also like

Biden défend le port du masque après avoir été vacciné

COMMENTAIRE DE RAËL : Le président américain prétend envoyer un ‘message au monde’… Cet homme, comme tous les autres présidents des pays occidentaux ex-impérialistes, vit …

Vaut mieux vivre en risquant de mourir

COMMENTAIRE DE RAËL : Finalement les gens réalisent enfin qu’il vaut mieux vivre en risquant de mourir que de ne pas vivre pour éviter de …

George Carlin – la peur des microbes

COMMENTAIRE DE RAËL : Écoutez et écoutez encore, et encore ! Je fais exactement la même chose !

Le déploiement de la Grande-Bretagne n’est pas une provocation », déclare le ministre de la défense alors que le Royaume-Uni envoie un porte-avions et d’autres navires de guerre vers la Chine.

COMMENTAIRE DE RAËL : La réaction du tac au tac de la Chine devrait consister à envoyer le même nombre de navires de guerre dans …