Le scandale des enfants réunionnais enlevés pour peupler la France

COMMENTAIRE DE RAEL :

Africains et peuples noirs des départements d’outre-mer, ne faites JAMAIS confiance à la France. Elle a, et pour toujours, une mentalité de colonisateur. Et les victimes devraient, ayant été déboutées par la Justice française, faire appel aux tribunaux internationaux.

 

Le parlement français doit aborder un épineux épisode de l’Histoire de la République, le mardi 18 février. En effet, l’Assemblée nationale est appelée à voter une motion reconnaissant officiellement le rôle de l’État dans le scandale des “enfants réunionnais volés”.

Jean-Jacques Martial avait six ans, lorsqu’il est arrivé, en sandales et en short, à l’aéroport d’Orly. Il faisait froid, un froid de novembre. Il témoigne aujourd’hui, dans le journal britannique The Guardian, car son histoire est un drame: celui de centaines d’enfants réunionnais, enlevés à leurs familles par l’Etat, pour repeupler les campagnes de France. Entre 1963 et 1982, ce sont 1 615 enfants qui ont connu ce sort.

Des mineurs, parfois des bébés, raconte une des élues territoriales de Réunion, Ericka Bareigts, à l’initiative de la motion parlementaire.

Le scandale a en réalité été révélé par l’action en justice que Jean-Jacques Martial a introduite. Il avait, lui, six ans à l’époque. Il en a aujourd’hui 55, et compte bien faire condamner l’Etat français, pour “enlèvement et séquestration de mineurs”.

Anne Peketh, du Guardian, revient sur cette partie honteuse de l’histoire française. Avec force témoignages, la journaliste met la lumière sur une souffrance tue et cachée depuis des années en France.

https://www.rtbf.be/info/monde/detail_le-scandale-des-enfants-reunionnais-enleves-par-l-etat-francais?id=8202937

瞭解真相

閱讀1973年雷爾接觸UFO期間我們的創造者給我們的訊息!

其他活動

關注我們

雷爾學院

you might also like

Meta to restore Trump’s accounts

RAEL’S COMMENT: The …

Ecology in Norway

RAEL’S COMMENT: Mor …

COVID INFO ALERT

RAEL’S COMMENT: and …

Former colony orders French troops to leave

RAEL’S COMMENT: Goo …