Burkina Faso crisis: Army ‘must give power to civilians’

RAEL’S COMMENT: 
The army must never lead a country anywhere on earth. Armies are not elected and supposed to defend countries from foreign aggressions and never to impose any form of  « order » on civilians. When they do, it always leads to terrible dictatorships.

Military leaders now in control of Burkina Faso must hand power to civilians or face consequences, the United Nations and African Union say.

UN West Africa envoy Mohamed Ibn Chambas said the military could face sanctions if they refused.

Meanwhile, thousands of people are gathering in the capital Ouagadougou to rally against the military takeover.

Days of protests forced President Blaise Compaore to step down on 31 October and flee to Ivory Coast.

Mr Compaore’s attempt to extend his time in office was the immediate trigger for the protests.

But analysts say high prices, low wages and persistent poverty have fuelled wider discontent, particularly among younger Burkinabes.

Read more

Source

Découvrir la vérité

Lisez les messages que nous ont transmis nos créateurs lors de la rencontre de Raël avec un OVNI en 1973!

Autres événements

Suivez-nous

RAËL ACADÉMIE

you might also like

Le cerveau pourrait être capable de se réparer lui-même

COMMENTAIRE DE RAËL : Tellement de temps perdu en autorisation réglementaire… Alors qu’un vaccin toxique tuant des milliers de personnes est immédiatement autorisé…

L’ex-directeur du Louvre face à la justice

COMMENTAIRE DE RAËL : L’Europe est toujours prête à piller l’Afrique…

L’Inde décriminalise le travail du sexe

COMMENTAIRE DE RAËL : Une fantastique décision !

Des patients cancéreux réclament des dommages et intérêts à l’opérateur de Fukushima

COMMENTAIRE DE RAËL : Et ce n’est que le début…