Coronavirus: la Serbie abandonne le plan de couvre-feu pour Belgrade après des manifestations populaires.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
COMMENTAIRE DE RAËL :
Le pouvoir du peuple ! Les Serbes sont bien moins moutons que les peuples des autres pays. Je n’ai pas été surpris que le gouvernement français ait ordonné le confinement : mais j’ai en effet été très surpris que le pays qui prétend être la nation des droits de l’homme et de la révolution ait obéi à cet ordre de séquestration sans protester massivement. Si des millions de Français étaient descendus dans la rue, il n’y avait aucun moyen pour la police gouvernementale de faire quoi que ce soit : vous ne pouvez pas arrêter des millions de personnes. Au lieu de cela, ils ont obéi comme des robots et sont restés à l’intérieur chez eux. Lorsque les chiffres définitifs prouveront que le confinement était inutile, j’espère que les français retrouveront leur grand esprit révolutionnaire. Celui qui les a fait tuer le roi il y a quelques siècles. Celui des gilets jaunes. Il est certain que les prochains abus de pouvoir des autorités françaises se heurteront à des révoltes beaucoup plus fortes, on pourrait même espérer une révolution.

The Serbian government has scrapped a plan to impose a weekend coronavirus curfew in Belgrade after two nights of protests in the capital.

Prime Minister Ana Brnabic announced more limited measures, including a ban on gatherings of more than 10 people.

President Aleksandar Vucic had wanted the curfew due to a rise in infections.

Human rights groups accused the authorities of a heavy-handed approach and urged restraint. Dozens of police and protesters have been injured.

Protesters are gathering again on Thursday evening but have been sitting on the ground in front of the National Assembly, BBC Serbian reports.

They say they want to distinguish themselves from violent groups that started clashes on the previous nights. President Vucic has blamed far-right nationalists for stirring up trouble on those occasions.

The first night of protests began peacefully outside the National Assembly on Tuesday evening but later turned violent. Crowds broke into the building, prompting police to intervene.

Thousands of people turned out for a second night of protests late on Wednesday, blaming the government for the spike in infections. Protests were reported in other cities including Nis and Novi Sad.

 

https://www.bbc.com/news/world-europe-53353854?fbclid=IwAR3wvNfDvYINrW29eDwdA7DDqGM-zqK11YfesJxGIxfL3FUMlF5261Lp0JE

you might also like

BIENVENUE À LA MORT!

Paroles deMaitreya : Les gens vivent maintenant en ayant peur, tellement peur… de mourir. C’est tellement drôle ! De voir tout le monde avec des …

Living on the site of a nuclear blast?

RAEL’S COMMENT: Important for those who unjustly believe that place that has undergone an atomic explosion is uninhabitable forever….

The world’s first 3D printed steak

RAEL’S COMMENT: Cannot wait to try !

Madame Jeanne Louise Calment

COMMENTAIRE DE RAËL : Un très bon exemple! Rappelez-vous toujours qu’elle a fumé toute sa vie, bu du porto tous les jours, mangé 1 kilo …