L’inhumation céleste, un ancien rite funéraire tibétain

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
COMMENTAIRE DE RAËL :
C’est une des moyens que j’aimerais qu’on utilise pour disposer de mon corps après ma mort.

L’inhumation céleste est une pratique funéraire qui consiste à placer un cadavre humain au sommet d’une montagne pour qu’il se décompose en étant exposé aux éléments ou pour qu’il soit mangé par des animaux qui se nourrissent de cadavres, notamment des rapaces. Il s’agit d’un type spécifique de la pratique d’excarnation.

Elle se pratique dans les provinces et régions autonomes chinoises du Tibet, du Qinghai, du Sichuan et de la Mongolie intérieure, ainsi qu’en Mongolie, au Bhoutan et dans certaines régions de l’Inde comme le Sikkim et le Zanskar. Les lieux de préparation et d’enterrement au ciel sont compris dans les traditions bouddhistes Vajrayana comme des lieux charnels.

Des pratiques comparables font partie des pratiques funéraires zoroastriennes où les défunts sont exposés aux éléments et aux oiseaux de proie sur des structures en pierre appelées Dakhma. Peu de ces lieux restent opérationnels aujourd’hui en raison de la marginalisation religieuse, de l’urbanisation et de la décimation des populations de vautours.

Lire la suite

Source

you might also like

Des documents anciens remettent en question la « paternité » de la découverte de l’Amérique

COMMENTAIRE DE RAËL : Ceux qui ont « découvert » l’Amérique ont seulement découvert qu’ils ne savaient pas que ça existait….

Ce gars est trop PLAISANT à regarder

COMMENTAIRE DE RAËL : C’est ça être en vie! Prendre des risques… Le contraire des masques et des vaccins

Les nouveaux microbes chez les humains

COMMENTAIRE DE RAËL : À voir absolument ! Raoult démontre brillamment l’impossibilité de l’évolution…

La bande des 4 d’Orban rejette l’immigration au profit de politiques pro-famille

COMMENTAIRE DE RAËL : Faites plus de bébés et laissez les enfants étrangers mourir