Twitter supprime les messages du Président brésilien Bolsonaro dans le cadre de la lutte contre les informations qui « pourraient augmenter le risque » de propagation de Covid-19

COMMENTAIRE DE RAËL :
La drôle de censure des médias « sociaux » devient en fait un facteur de conservatisme et de politiquement correct. Mais heureusement, comme toute censure, elles sont annulées par les personnes qui utilisent d’autres médias. Tant que nous conserverons de la diversité dans les médias sociaux, la censure sera inutile. Nous devons juste nous battre pour que jamais il n’y en ait qu’un seul qui soit contrôlé par les gouvernements.

 

Dans un acte sans précédent, Twitter a retiré deux messages du président brésilien Jair Bolsonaro, dans lesquels il s’en prenait aux restrictions sur les coronavirus dans le cadre de sa campagne controversée pour éviter la fermeture de l’économie.

Bolsonaro est devenu le tout premier chef d’État à voir ses tweets censurés par la plateforme en vertu de directives récemment mises à jour, exigeant des utilisateurs qu’ils suppriment les contenus qui ne respectent pas “les recommandations des autorités sanitaires mondiales ou locales” visant à stopper la propagation de la maladie mortelle qui s’est déjà installée dans ce pays d’Amérique latine.

 

RT.com

Découvrir la vérité

Lisez les messages que nous ont transmis nos créateurs lors de la rencontre de Raël avec un OVNI en 1973!

Autres événements

Suivez-nous

RAËL ACADÉMIE

you might also like

Le traitement sélectif des réfugiés par l’Occident

COMMENTAIRE DE RAËL : Le seul mot qui décrive cela est le RACISME

Un ancien grand joueur de tennis affirme que la réaction négative du public motive Djokovic

COMMENTAIRE DE RAËL : Je serais comme lui !

Le cerveau pourrait être capable de se réparer lui-même

COMMENTAIRE DE RAËL : Tellement de temps perdu en autorisation réglementaire… Alors qu’un vaccin toxique tuant des milliers de personnes est immédiatement autorisé…

L’ex-directeur du Louvre face à la justice

COMMENTAIRE DE RAËL : L’Europe est toujours prête à piller l’Afrique…