La France revendique des Îles Africaines riches en gisements d’hydrocarbures de 300 milliards de dollars

COMMENTAIRE DE RAEL : 

Le colonialisme est toujours bien présent…

 

Le conflit territorial entre la France et Madagascar au sujet des îles Eparses remonte à loin. En 1979, une résolution des Nations Unies avait demandé à la France l’ouverture de discussions pour la restitution de ces îles. L’enjeu, c’est notamment le sous-sol, qui pourrait contenir d’importantes réserves d’hydrocarbures. L’an dernier, après avoir rencontré François Hollande lors d’une visite à Paris, Hery Rajaonarimampianina avait évoqué la possibilité d’une cogestion, via la création d’une plateforme de dialogue entre les deux gouvernements.

La France revendique des Îles Africaines riches en gisements d’hydrocarbures de 300 milliards de dollars
C’est une déclaration de l’ambassadeur de France, Véronique Vouland-Aneini, qui a mis le feu aux poudres. Il y a deux semaines, elle a déclaré que « les îles Eparses appartiennent à la France ».

D’après housseniawriting.com Les îles éparses sont classées par l’autorité française dans la catégorie des terres australes et antarctiques françaises. La Ministre des outre-mer française a également visité les îles glorieuses. Ce n’est pas pour rien qu’elle effectue ces voyages. En effet, les îles éparses abritent beaucoup de richesse, que ce soit sous la terre ou sous la mer. C’est justement pour cette raison que l’autorité française ne lâche pas ses îles.

Pour le cas de Juan de Nova, l’île le plus proche de Madagascar dans le canal de Mozambique, les chercheurs estiment que l’île possède entre 6 et 12 milliards baril de pétrole, et 3 à 5 milliards m3 de gaz. Si on estime le prix baril du pétrole brut à 50 dollars, Juan de Nova renferme 300 milliards de pétrole.

Et cela concerne uniquement le pétrole, car on n’a pas encore évalué l’exploitation des gaz et des autres richesses qu’on peut trouver dans les trois autres îles : Les Glorieuses, Europa et Bassas de India. L’autorité française a déjà autorisé Sapetro et Marex, des compagnies d’exploitation pétrolière américaine et nigérienne, à commencer l’exploitation à Juan de Nova. Les pays arabes qui ravitaillent le monde entier possèdent au total 35 milliards baril de pétrole qui sera épuisés d’ici 30 ou 50 ans car l’exploitation a commencé en 1905. La France recherche donc de nouvelles zones d’exploitations.

https://www.laotravoz.info/La-France-revendique-des-Iles-Africaines-riches-en-gisements-d-hydrocarbures-de-300-milliards-de-dollars_a1194.html

获得真相

阅读我们的创作者在1973年与雷尔(Rael)的UFO会面中给我们的信息!

其他活动

关注我们

雷尔研习会

您可能还会喜欢

新冠肺炎信息提醒

雷尔评论: (全球)还有超过80亿人(没有死亡)& …

前殖民地命令法国军队离开

雷尔评论: 好消息!

约翰·克里以“外星人”演讲引发达沃斯争议

雷尔评论: “世界经济论坛(WEF)正日益成为一个 …

中国披露了令人惊讶的人口数字

雷尔评论: 好消息!