La seule solution est une révolution mondiale imposant le Paradisme!

COMMENTAIRE DE RAEL :

La seule solution est une révolution mondiale imposant le Paradisme. C’est indispensable, car les riches n’accepteront jamais de renoncer à leurs privilèges pacifiquement. Cela pourrait se faire presque sans violence, si les riches acceptaient le changement, mais il y a très peu de chance qu’ils le fassent. Au contraire, à une époque où de plus en plus de gens ont du mal à survivre, ils utiliseront (et utilisent déjà) leur richesse pour se payer d’énormes forces policières militarisées sous le prétexte de « protéger l’ordre public » pour éviter de perdre leurs privilèges. Et les masses affamées sont une société idéale pour leur fournir des policiers, en leur garantissant du travail pour payer la nourriture de leurs familles, persuader par leurs maîtres qu’ils « protègent l’ordre public » à l’aide des médias qu’ils possèdent et des politiciens qu’ils corrompent. Mais éventuellement, la révolution prévaudra pour une raison très simple : l’énorme masse de révoltés par rapport à la très petite minorité représentée par les super riches. Et aucune force militaire ne peut être assez forte pour y résister. Malheureusement, cela devra être très violent. Le choix des dominants super riches est très simple : soit partager pacifiquement ou devenir les victimes d’une très sanglante révolution.

Espérons qu’ils feront le bon choix avant qu’il ne soit trop tard. 
 
– Maitreya Raël

Receba a verdade

Leia as mensagens nos transmitidas pelos nossos criadores durante o encontro de Rael com um OVNI em 1973!

Outros eventos

Siga-nos

Rael Academy

you might also like

The brain may be able to repair itself

RAEL’S COMMENT:  So much time lost in regulation, authorization…. while a poison vaccine killing thousands of people is immediately authorized…

Ex-Louvre director faces criminal charges

RAEL’S COMMENT:  Europe always ready to pillage Africa…

India decriminalizes sex work

RAEL’S COMMENT:  Wonderful!

Cancer patients seek damages from Fukushima operator

RAEL’S COMMENT:  It’s just the beginning…