G20 : à Hambourg, la police a été battue

COMMENTAIRE DE RAEL :

Vive la révolution mondiale !  Les forces de « l’ordre » sont en fait les forces du désordre des 0.001 % qui contrôlent le monde et le conduisent à sa perte. Et ces humains robotisés qui composent ces forces du désordre sont quand même humains : c’est-à-dire qu’ils sont susceptibles avec le temps, et c’est justement ce que craint le plus le pouvoir, de prendre parti pour les manifestants. Car eux aussi, étant humains malgré leur conditionnement à obéir aux ordres sans questionner, ont des femmes et des enfants et veulent un futur pour eux… Lorsque l’intérêt et le futur de leurs familles devient plus important que leurs misérable salaire alors ils font le choix qui s’impose. C’est avant tout leur conscientisation qu’il faut viser en priorité. Sans « forces de l’ordre » (forces du désordre), la révolution mondiale s’imposera sans résistance.

 

Malgré un déploiement spectaculaire, la police allemande a été mise en échec par les manifestants anti-G20 mobilisés à Hambourg.

Le soir du 7 juillet 2017, pour la deuxième fois d’affilée, environ 20 000 policiers armés des meilleures technologies de maintien de l’ordre ont complètement perdu le contrôle du centre-ville d’Hambourg. La nuit précédente avait déjà été difficile pour eux, avec des affrontements et des attaques décentralisées se poursuivant après l’aube ; ce 7 juillet, ils ont été obligés de se retirer complètement du quartier de Schanze pendant plusieurs heures, alors que des barricades brûlaient à plusieurs carrefours et que des milliers de personnes de tous horizons fêtaient joyeusement l’existence d’une zone sans police. Le maire, qui a invité le G20 à Hambourg, demande maintenant la fin des violences qu’il a démarrées.

Cela montre que, même avec les technologies dernier cri, on ne peut contrôler une population qui refuse de se laisser dominer. C’est une bonne nouvelle pour les partisans de la liberté du monde entier.

Les forces spéciales déployées dans les rues

Au moment où nous écrivons ces lignes [dans la nuit du 7 au 8 juillet], la police s’est lancée à l’assaut du quartier de Schanze avec une brutalité extrême, braquant ses mitrailleuses en direction des journalistes et de la population, cherchant à se venger sur ceux qui restent dans les rues alors que la plupart des protagonistes sont rentrés se reposer. Les unités des forces spéciales basées à Hambourg et dans cinq autres villes sont déployées dans les rues, avec l’appui des forces spéciales autrichiennes. Mais l’oppression et la violence ne peuvent pas masquer qu’ils ont perdu le contrôle — et qu’ils n’ont jamais été légitimes à exercer ce contrôle.

https://larotative.info/g20-a-hambourg-la-police-a-ete-2327.html

you might also like

The Woman King

RAEL’S COMMENT: Just saw this movie which show the Dahomey women warriors defeating the European colonizers and slavers. A must see !

German soldier going against direct orders to help a young boy

RAEL’S COMMENT: When orders are against love, never follow the orders!

‘Black Bitch’ pub to be renamed

RAEL’S COMMENT: When the politically correct distorts the real meaning of words.

New Covid-19 variants dodge immunity

RAEL’S COMMENT: Several earlier studies found natural immunity alone was more effective in neutralizing the Delta variant of the coronavirus than vaccine-derived immunity