Ce braqueur vole les riches pour donner aux pauvres depuis 40 ans

COMMENTAIRE DE RAEL :
Il en faudrait des milliers comme lui !

 

Les braquages ont repris un mercredi. Un homme masqué conduit un four­gon volé dans les rues tranquilles d’As­pra Spitia, en Grèce-Centrale, désordre d’im­meubles blancs aux fenêtres noires et carrées, tel un jeu de domi­nos tombé dans le golfe de Corinthe. Après s’être garé devant une agence de la Banque natio­nale grecque, il pénètre dans l’en­ceinte du bâti­ment armé d’un fusil AK-47. Il ordonne au person­nel d’ou­vrir le distri­bu­teur auto­ma­tique de billets, dérobe 150 000 euros, et s’em­pare ensuite de 100 000 euros dans la caisse, avant de prendre la fuite.

Nous sommes en février 2010 et l’éco­no­mie grecque traverse une crise causée, selon bon nombre de gens, par l’avi­dité et la corrup­tion au sein des banques. Un homme était en train de les faire payer. En octobre, il est soupçonné d’être respon­sable des braquages de deux banques au cours de la même jour­née. À Eginio, près de Thes­sa­lo­nique, un voleur à main armée pénètre dans la Banque natio­nale grecque en défonçant les fenêtres, puis réitère son geste à la Banque agri­cole située à peine 100 mètres plus bas dans la même rue, et s’esquive avec 240 000 euros.

Et puisque aucun blessé n’est à déplo­rer – fait inha­bi­tuel lors d’un braquage en Grèce –, les auto­ri­tés tirent la conclu­sion suivante : « Il est fort probable que ce soit le fait de Vassi­lis Paleo­ko­stas. » En trente ans de délits, l’homme connu comme le Robin des Bois grec a dérobé des millions aux banques publiques et kidnappé des indus­triels pour distri­buer géné­reu­se­ment de l’argent aux plus dému­nis.

Bien qu’il ait peu de choses en commun avec d’autres bandits célèbres – comme Ned Kelly ou Billy the Kid –, reven­diquant le fait de n’avoir jamais blessé personne durant l’un de ses exploits, il n’en demeure pas moins l’un des hommes les plus recher­chés d’Eu­rope.

Un des ses anciens compa­gnons de cellules, Poly­kar­pos Geor­gia­dis, se rappelle de lui : « Les crimi­nels arrachent les sacs à main des vieilles dames. Vassi­lis avait d’autres stan­dards : c’est un bandit accepté socia­le­ment et un héros. » Mais tout comme Robin des Bois, Vassi­lis Paleo­ko­stas est méprisé par les auto­ri­tés auxquelles il s’at­taque. Elles font de lui le portait d’un terro­riste violent, et les jour­na­listes grecs ont jusque là été réti­cents à racon­ter son incroyable histoire.

 

https://www.ulyces.co/jeff-maysh/insaisissable-vassilis-paleokostas-braquage-grece/?fbclid=IwAR1aSnK1zlgjH8lR3udaSzPjANG74TDKS-xRbYS7jxwTbWbM4Nr1XiHAiec

Få sandheden

Læs de budskaber, som vores skabere gav os under Raels møde med en UFO i 1973!

Andre begivenheder

Følg os

Rael Akademi

you might also like

77 years ago

RAEL’S COMMENT:  It was a Boeing

Scientists Inserted A Human Brain Gene Into Monkeys

RAEL’S COMMENT:  Wonderful !

EU eases sanctions on Russian oil exports

RAEL’S COMMENT:  This shows how stupid world leaders are, reacting with emotions instead of using their intelligence.

Pushing the limits

RAEL’S COMMENT:  Beautiful ! And pushing the limits of what’s acceptable ! No law can be applied as all parts of the sexual organ are …