Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo accuse la France d’avoir saboté sa présidence

COMMENTAIRE DE RAEL :

Et un « procès » qui s’éternise… S’il est finalement reconnu innocent, quel sera le dédommagement pour ces 6 années de privation de liberté ? En fait, ce que la France espère, c’est qu’il mourra avant le verdict… éventuellement avec l’aide d’assassins utilisant les dernières techniques permettant de supprimer les gêneurs sans traces… et il y en a beaucoup !

Maintenant, quand y aura-t-il un « tribunal international » qui siégera en Afrique pour juger les dirigeants européens coupables des crimes contre l’Humanité de la néo (et ancienne) colonisation ? Les crimes contre l’Humanité étant imprescriptible, il faut que l’Afrique mette sur pied un tel tribunal pour juger les Français ou Belges responsables de crimes et de tortures en Afrique; et cela inclus l’Algérie. Si les crimes des anciens nazis sont imprescriptibles, pourquoi ceux des colonisateurs ne le seraient-ils pas ? Et si l’on peut juger les dirigeants africains en Europe, alors il faut pouvoir juger les Européens en Afrique sinon, c’est deux poids et deux mesures, comme pour les bases militaires …

 

Laurent Gbagbo est toujours aussi accusateur vis-à-vis de la France. Incarcéré depuis six ans à la Cour pénale internationale, l’ex-chef de l’Etat est notamment accusé de crimes contre l’humanité. Dans une interview exclusive au journal en ligne Mediapart, il affirme que c’est la France qui l’a renversé et qui est responsable de son sort.

Après six ans d’incarcération à La Haye, Laurent Gbagbo n’en démord pas : la France a toujours tiré les ficelles pour lui nuire. Dans une interview pour le journal en ligne Mediapart, il explique « avoir su depuis le début » que Paris était derrière la rébellion de 2002 et que son président de l’époque, Jacques Chirac, jouait double jeu.

Silvio Berlusconi, président du Conseil italien de l’époque, l’aurait averti que le chef de l’Etat français « lui planterait un couteau dans le dos ». En 2003, aux accords de Marcoussis, la France lui aurait imposé des ex-rebelles dans le gouvernement. « Je me suis retrouvé avec des ministres illettrés », raconte l’ancien chef d’Etat.

Même chose sous Nicolas Sarkozy. Selon lui, la présidentielle de décembre 2010 était un prétexte pour faire gagner Alassane Ouattara, soutenu par Paris depuis 1989. L’entreprise française Sagem aurait été imposée par Paris pour les opérations techniques, sous-entendu pour organiser une fraude. Laurent Gbagbo accuse même les Français d’avoir levé des mercenaires dans la région et promis 12 millions de francs CFA à Alassane Ouattara et son équipe s’ils réussissaient à le faire chuter.

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20170607-cote-ivoire-laurent-gbagbo-accuse-france-avoir-sabote-presidence

Get the truth

Read the messages given to us by our creators during Rael’s UFO encounter in 1973! 

Other events

Follow Us

Rael Academy

you might also like

The brain may be able to repair itself

RAEL’S COMMENT:  So much time lost in regulation, authorization…. while a poison vaccine killing thousands of people is immediately authorized…

Ex-Louvre director faces criminal charges

RAEL’S COMMENT:  Europe always ready to pillage Africa…

India decriminalizes sex work

RAEL’S COMMENT:  Wonderful!

Cancer patients seek damages from Fukushima operator

RAEL’S COMMENT:  It’s just the beginning…