Le Rwanda élimine le français de son enseignement

COMMENTAIRE DE RAEL :
Un exemple à suivre pour toutes les anciennes colonies françaises.

 

Le gouvernement rwandais a décidé, mardi 7 octobre, que l’anglais et non plus le français serait dorénavant la langue de l’enseignement. Le changement s’appliquera de l’école primaire à l’université. Les autorités françaises n’ont pas réagi à l’annonce de la décision.

La remise en cause du français au Rwanda, un pays appartenant à l’espace francophone traditionnel, est une conséquence de la crise politique qui affecte depuis des années les relations entre Paris et Kigali. Les autorités rwandaises reprochent à la France d’avoir aidé les milices hutues responsables du génocide de 1994 (800 000 morts en trois mois parmi les tutsis et les hutus modérés).

Le Rwanda a rompu en 2006 ses relations diplomatiques avec la France, dont les intérêts sont actuellement représentés par la Belgique. Depuis, des rencontres ont eu lieu entre les deux chefs d’Etat mais n’ont pas abouti à un début de rapprochement. Le Rwanda exige une “repentance” officielle de la France pour sa participation aux événements de 1994, et la fin des poursuites contre le chef de l’Etat, Paul Kagamé, mis en cause par la justice française dans l’attentat contre l’ancien président Habyarimana.

 

https://www.lemonde.fr/international/article/2008/10/17/le-rwanda-elimine-le-francais-de-son-enseignement_1108082_3210.html?fbclid=IwAR0GHqURFUrP8wE4YErSHKCFQgFB_lzCJxtZlMoX8tKZaLEgI1IYJfgZsYQ

Get the truth

Read the messages given to us by our creators during Rael’s UFO encounter in 1973! 

Other events

Follow Us

Rael Academy

you might also like

The brain may be able to repair itself

RAEL’S COMMENT:  So much time lost in regulation, authorization…. while a poison vaccine killing thousands of people is immediately authorized…

Ex-Louvre director faces criminal charges

RAEL’S COMMENT:  Europe always ready to pillage Africa…

India decriminalizes sex work

RAEL’S COMMENT:  Wonderful!

Cancer patients seek damages from Fukushima operator

RAEL’S COMMENT:  It’s just the beginning…